Votre curriculum vitae

Difficile à priori de paraître crédible quand on rédige son premier CV.
La méconnaissance du monde du travail ainsi que l’inexpérience paraissent souvent des obstacles insurmontables. Pourtant, à cœur vaillant rien d’impossible et quelques conseils pratiques pourront vous venir en aide.
Dans un premier temps, il convient de suivre les bonnes vieilles recettes qui marchent. A trop vouloir être original on se casse souvent les dents. La structure doit rester simple au risque que la forme l’emporte sur le fond.
Selon vos expériences et vos compétences ce document devra se diviser en 5 ou 6 parties. État civil (Age, situation familiale, adresse…), formation, expériences, langues, informatique, centres d’intérêts.
Votre formation doit à première vue tenir une place centrale. Votre diplôme doit être complet et expliqué. Beaucoup de juniors ont la mauvaise habitude de détailler tout leur cursus année par année. Cette démarche inutile est fastidieuse aussi bien pour vous que pour le recruteur.
Ce catalogue donne aussi l’impression que seuls comptent pour vous les études et que vous restez encore très éloignés des aléas plus terre à terre de l’entreprise.
La meilleure solution reste de mettre en valeur votre dernier diplôme en date ou le plus significatif. Enfin, n’oubliez pas de préciser les activités menées dans vos études comme les mémoires ou autres travaux de recherche.
Côté expérience, mettez en avant les plus récentes et surtout n’en négligez aucune qui aurait pu vous mettre en contact avec le monde du travail. Expliquez vos stages de la même manière qu’un salarié détaille son poste précédent (secteur, mission, détail du travail effectué…). Ces expériences sont très importantes puisque ce sont elles qui permettront à l’employeur de juger de votre aptitude à être le plus rapidement opérationnel sur le marché du travail. Signalez aussi, vos hobbies, loisirs ou jobs d’été. Ils peuvent constituer de bons indices sur votre personnalité et votre dynamisme.

Emploi Étudiant

Laisser un commentaire